Description  

C’est une plante grimpante de la famille des Vitacées qui s'accroche au support par des vrilles.

Étymologie 

Nom latin : Vitis vinifera

Tronc et écorce 

Elle possède un tronc noueux à l'écorce qui se détache par lanières et des branches sarmenteuses, parfois très longues si elles ne sont pas taillées.

Feuilles 

Feuilles

Elles sont larges, lisses,  étendues en surface, à nervations palmées, lobées et plus ou moins dentées.Les feuilles, qui se forment et se développent, constituent des organes vitaux de la vigne. Elles sont le siège de la photosynthèse, ensemble de réactions biochimiques et photochimiques permettant la formation de composés organiques, utilisés par la plante pour son développement. Les sucres en font partie.

Tiges

Les tiges de l'année (sarments) produisent des feuilles et des vrilles à structure complexe..

Ci - dessus microphotographie d'une portion de coupe transversale dans une tige de deux ans, xylème et phloème II. le xylème et le phloème sont superposés, une caractéristique des tiges avec le phloème toujours localisé vers l'extérieur et le xylème vers le centre de la tige.
Les couches de cambium, méristème secondaire, responsables de la formation de xylème et phloème secondaires, sont bien visibles entre ces deux tissus.
Le xylème primaire est repoussé vers le centre de l'organe. Le phloème primaire est repoussé vers l'extérieur par le phloème secondaire (appelé liber) écrasé contre les fibres.
XI : xylème primaire; XII: xylème secondaire

Photo et commentaires : Michèle Crèvecœur - Site : Microscopie des plantes

Fleurs 

Les fleurs très petites et verdâtres sont regroupées en grappes : petits calices avec 5 pétales et 5 sépales soudés en boules à leur sommet, qui se soulèvent et éclatent par temps sec, lorsque la température atteint 16°C et plus.

L’organe femelle, le pistil, est de forme conique et contient un ovaire renfermant des ovules. L’organe reproducteur mâle présente cinq étamines, en forme de filaments. Chaque étamine porte à son extrémité un petit sac de pollen appelé une anthère.        

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : Racème de cymes bipares

Répartition des sexes : Hermaphrodite

Type de pollinisation : Anémogame

Période de floraison : Fin mai, début juin

Habitat et zone locale d'observation

Les boulbènes : alluvions composés de galets, graviers, sables et limons

Les rougets : sols argilos limoneux

Les graves : nombreux cailloux et graviers en surface reposant sur de profondes assises d’argile

Chimie des sucres

Les sucres de la vigne proviennent de la photosynthèse, opération au cours de laquelle les feuilles vertes fabriquent du sucre et d'autres substances à partir de l'eau du sol et du gaz carbonique contenu dans l'atmosphère. Cette opération se fait selon l'équation simplifiée suivante :

6 CO2 + 6 H2O + énergie lumineuse => C6H12O6+ 6 H2O

Les sucres du raisin (glucose et fructose) sont transformés en alcool éthylique et en dioxyde de carbone sous l’action de levures sauvages , présentes sur les baies de raisins ou sur le matériel vinaire, avec un dégagement de chaleur sous la forme de calories. Des produits secondaires vont également être synthétisés tels que l’acide malique.

C6H12O6 + levures → 2 C2H5OH + 2 CO2 + calories

Les matières minérales du raisin sont les mêmes que celles d'autres organes végétaux. L'élément principal en est le potassium, vient ensuite le calcium puis le magnésium.

Fruit 

Après avoir été fécondés , les ovules vont évoluer en graines (ou pépins) tandis que le reste de l’ovaire va donner le fruit (baies). Les raisins se développent en grappes serrées de couleurs variées.On trouve les raisins de bouche (muscat, chasselas, etc.) et les raisins à vins, les cépages (Négrette, Cabernet, Merlot, Sauvignon, etc.).

Propriétés 

L'utilisation la plus importante du raisin est la fabrication d'une boisson fermentée, le vin, à partir du jus. La culture se réalise alors de manière extensive dans des vignobles.

Retour