×

Avertissement

Échec de la suppression de sourcerer_php_88bf67fe956530c205744867c14a9dff
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’Anthidium manicatum est une espèce d'hyménoptère de la famille des Mégachiles. Comme d'autres espèces de son genre, on peut l'appeler abeille cotonnière à cause de son comportement.

Description


Elle a une envergure d'environ 20 mm, avec une longueur de corps d'environ 11 à 13 mm pour les femelles, et 14 à 17 mm pour les mâles. Cette abeille est le plus souvent noire et jaune, elle a aussi des tâches jaunes sur les pattes et les côtés de l'abdomen. Les mâles sont nettement plus grands que les femelles.

Distribution

On la trouve dans certaines parties de l'Europe, d'Asie, en Afrique du Nord, et Amérique du Nord. Elle a été récemment recensée aux îles Canaries et en Amérique du Sud..

Cet insecte a été introduit aux États-Unis en raison de sa grande capacité à polliniser les cultures comme la luzerne, cultivée pour ses graines.

En Europe, cette espèce se trouve normalement dans les jardins, champs, prairies.

Habitat

Le nid est construit dans une ancienne cavité abandonnée par un insecte xylophage.

Sur la photo, l’abeille "cotonnière" dépose un fil tiré d’une plante ,puis elle va préparer une cellule bien confortable .Elle pondra un œuf, bouchera la cellule et entamera  la construction de la cellule suivante près de la première.

Les abeilles cotonnières (Anthidium manicatum) ont besoin des plantes où elles peuvent récolter des fibres pour isoler leur cocons et bloquer leurs tunnels..

Elle récolte du duvet sous les feuilles de plantes telles que le bouillon blanc pour en faire un mortier végétal pour son nid. Celui-ci est construit au sol entre les pierres, elle a donc besoin d’espaces non piétinés. 

Comportement

Les mâles sont très agressifs contre les autres mâles de leur espèce, ainsi que les autres insectes qui viennent butiner les fleurs de leur territoire. Ils défendent également les femelles même s'ils les harcèlent en les immobilisant et en tentant à plusieurs reprises de s'accoupler avec elles. Mâles et femelles peuvent voler en vol stationnaire près des fleurs comme les mouches de la famille des Syrphes.

Contrairement à d'autres espèces de la famille des Mégachiles, ces abeilles ne découpent pas les feuilles ou les pétales pour garnir leur nid, mais amassent les poils de certaines plantes ("coton").

Alimentation

Elles consomment le nectar et le pollen des fleurs de différentes familles. Elles sont donc considérées comme des abeilles généralistes. Elles préfèrent les fleurs bleues qui ont une gorge longue. Elles butinent avec énergie sur les fleurs dans les lieux ensoleillés, sont souvent présentes sur les lavandes.

Période d’observation

De mai à septembre.

Retour