Identification 

Oiseau entièrement noir, y compris les pattes et le bec. Son bec est plus effilé que celui du corbeau et les plumes de son cou ne sont pas ébouriffées. L'extrémité de sa queue est carrée. Elle se distingue du corbeau freux par son bec plus large, qui n'est pas blanchâtre. Les mâles et les femelles sont identiques.

Chant

La voix de la corneille noire est désagréable dans sa sonorité et à cause des répétitions. Il existe des variations considérables, en fonction de la situation ou du moment.


En vol

Les corneilles s'interpellent en lançant un croassement bas. Parfois, elle lance un son métallique, d'autres fois, un matraquage de croassements devant un rapace.

Habitat

La corneille noire aime la campagne découverte avec des bosquets d'arbres dispersés, pas trop denses. Elle affectionne les landes, les zones arides, les bords de chemins et de routes.

Comportements

C'est une espèce sédentaire et très territoriale. Au début de l'été, les corneilles noires ont l'habitude de se réunir au crépuscule en bandes qui occupent le même dortoir, pour aller se nourrir en petits groupes. En général, la corneille noire possède un territoire très grand, et les couples vivent dispersés et séparés.

Nidification

Le nid de la corneille noire est construit par les deux parents. C'est un nid volumineux, fait de branches, dans un arbre. Le mâle apporte les matériaux mais reste à l'extérieur, alors que la femelle arrange l'intérieur. On peut y trouver de tout : herbes, feuilles sèches, poils, crins, papiers, chiffons, plastique, racines.
La ponte a lieu d'avril à mai. La femelle dépose 3 à 5 œufs bleu clair ou verts, tachés de gris châtain foncé.

Régime

Les corneilles noires ont un régime très varié incluant charognes, invertébrés, graines et fruits. Elle peut piller les nids d'autres oiseaux.

Retour