Les oiseaux de nos jardins viennent quotidiennement sur les mangeoires que nous leur offrons, nidifier sous nos toits ou dans nos arbres, élever leurs petits à l’abri des prédateurs et enchanter nos journées !!!!!!

Observez les , le rouge gorge, le rouge queue , le verdier, la fauvette, le moineau domestique ,le rossignol , la mésange charbonnière , la mésange bleue, la mésange à longue queue ,le traquet tarierle troglodyte mignon , l'hirondelle des fenêtres , l'hirondelle de cheminée, l’accenteur mouchet, la grive musicienne , la grive litorne, la grive mauvis , le merle, le chardonneret , la bergeronnette grise,le pouillot véloce ,mais attention !!! ils ne sont pas domestiqués, respectez leurs libertés.

Les oiseaux de la plaine et de la forêt, à caractère  plus sauvages , se retrouvent dans la liste des familles suivantes :

les passériformes,l'alouette des champs , les falconidés, faucon crécerelle , épervier ,buse variable, busard , les picidés, pic vert ,pic épeiche,   les upipidés, la huppe , les corvidés, corbeaux, corbeaux freux, corneilles, geais, pies,les gallinacés , perdrix rouges , faisans colchides, les colombidés, tourterelle turquepigeon ramier , ou palombe , les anatidés, canard colvert, les pélécaniformes , héron, les alcédinidés, martin pêcheur,les fringilidés, bouvreuil pivoine,les cuculidés, coucou,

Ces espèces vivaient autrefois dans la campagne environnante mais aujourd’hui, cet habitat a bien changé. Les campagnes sauvages sont cultivées et couvertes de pesticides qui ne leur permettent plus de trouver les insectes ou les baies dont ils se nourrissaient. Les forêts disparaissent et les arbres qui leur offraient branches et feuillage pour y cacher leurs nids ne sont plus là, ou trop peu nombreux, ce qui entraîne des compétitions entre plusieurs espèces pour trouver une cavité libre ou un espace suffisant pour procréer.

Retour