Description

Elle regroupe une trentaine d'espèces de plantes herbacées à feuilles velues.

Famille

Urticacées

Nom scientifique

Urtica dioica

Tige et feuilles

Les tiges sont robustes, dressées, simples ,les feuilles grandes, ovales, un peu en cœur à la base, dentées, à grosses dents ovales-triangulaires .

Mâle ou femelle, le dessous des feuilles n'a pas de poils urticants.

Fleurs

Elles sont dépourvues de pétales, mais possèdent deux sépales.Les fleurs femelles sont verdâtres et pendantes, réunies en inflorescences plus ou moins serrées.
Les fleurs mâles sont jaunâtres et ont un port plus horizontal et étalé ou en épi. Les étamines, pliées dans la corolle, se détendent soudainement lors de la fécondation et répandent un nuage de pollen sur les fleurs femelles.

Organes reproducteurs

Type d'inflorescence : regroupement de fleurs (grappes)

Répartition des sexes :

L’ortie est une plante dioïque, ce qui veut dire que les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds ou plants différents.

Type de pollinisation : anémophile, ce qui signifie que le pollen est transporté par le vent.

Période de floraison : juin-octobre.

Type de fruit

Akène

Habitat

Elles poussent dans les friches, les décombres le long des chemins, souvent à proximité des lieux habités par l'homme.

Utilisation comme fertilisant

L'ortie permet la fabrication de purin d'ortie, par macération d’orties hachées dans de l’eau pendant quelques jours à l’abri de la lumière. Il sert de fongicide (contre le mildiou), d’insecticide (contre les pucerons et acariens) et d’activateur ou de régulateur de croissance des végétaux.

Précautions

Les feuilles de forme dentelée possèdent sur le dessus des petits poils ou aiguilles aux extrémités effilées. Au moindre contact, la pointe se brise en s’enfonçant dans la peau, elle laisse échapper un liquide urticant qui est injecté directement, riche en acide formique, il procure une désagréable sensation de démangeaison et de brûlure.

Retour