Description : c’est un arbuste de 1 à 2 mètres de haut.

Famille : Fabacées

Nom scientifique : indigofera tinctoria L

Tige : elle est cylindrique,  pleine et armée de poils.  

Feuilles : elles sont imparipennées et comporte de 10 à 15 folioles

Fleurs

Les fleurs papillionacées de couleur de fleurs rose-mauve , possèdent 10 étamines de 5 mm de long

Organes reproducteurs 

Type Inflorescence : racèmes axillaires

Répartition des sexes : hermaphrodite

Type de pollinisation : entomogame

Période de floraison : juin à septembre

Type de fruitsgousse linéaire , renfermant une dizaine de graines

Mode de dissémination : barochore

Habitat : lieux habités ou anciennement habités

Propriétés :

Préparation de la teinture , les feuilles sont d'abord trempées dans de l'eau, puis laissées à fermenter, processus de transformation du glycoside indican qui se convertit à l'indigotine, colorant donnant le bleu.

Indigénat : néophyte

Répertorié comme plantes envahissantes .

Retour

Définition : le miellat provient de l’excrétion des sucs de la plante par les insectes aspirants  (pucerons, cochenilles, psylles, aleurodes).

Rôle des insectes

Ces insectes piquent et prélèvent dans le phloème des végétaux les matières azotées puis expulsent via le cauda  les matières sucrées non digérées.

Ces exsudats sont alors léchés par les abeilles et ramenés à la ruche. 

Au plan local ,le miel de miellat est récolté sur les chênes, érables et frênes

La récolte de ce type de miel est particulièrement aléatoire , irrégulière et imprévisible  car il faut de bonnes conditions météorologiques bien particulières pour l’ensemble des cohabitants , pucerons et abeilles , la pluie représentant un obstacle pour les abeilles .Elle peut être abondante ou totalement inexistante, en 10 ans , j’ai obtenu 2 miellées.

Composition :

La composition du miel de miellat est d'environ 16 % d'eau, 38 % de fructose, 27 % de glucose, 3 % de sucrose, 9 % de dextrose, 5 % de mélézitose, 7 % d'acides aminés et de minéraux.

Les anglo-saxons le nomment même « honeydew », rosée de miel.

Caractéristiques : la couleur des miellats est souvent foncée, allant du brun clair au brun foncé ou même au noir. Ils sont caractérisés par un goût de caramel avec éventuellement des notes de fruits cuits.

Pesticides

Toutes les substances biocides pénètrent dans la plante puis sont véhiculés par le phloème pour tuer l'ensemble du végétal. Soyons vigilants et respectons les maillons de cette chaine de production du miellat !

Retour

 

Description :  c’est un sous-arbrisseau de 1 m. à 1,5 m, non épineux.

Famille : Grossulariacées

Nom scientifique : Ribes rubrum ,L

Tronc,écorce : les rameaux sont flexibles, grêles et rameuses

Feuilles :

Elles sont en spirales et lobées, grandes, palmatilobées à 3-5 lobes profondément dentés, pubescentes en dessous

Fleurs :

Elles sont de couleur  verdâtre,attachées par de petits pédicelles sur un pédoncule commun et composées de cinq étamines et d’un ovaire surmonté d’un style bifurqué.

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : racème retombant

Répartition des sexes : hermaphrodite,autofertile

Type de pollinisation : entomogame

Période de floraison : mars,avril.

Type de fruit :

Baie ronde , blanche ou rouge.

Mode de dissémination : endozoochore

Habitat : jardins , haies

Propriétés : les fleurs sont riches en nectar et pollen

Retour

Description : Il peut mesurer de 10 à 20 m, sa silhouette est très étroite

Famille : Cupressacées

Nom scientifique : Cupressus sempervirens L

Écorce : l’écorce est lisse et teintée de rouge.

Feuilles :

Elles sont persistantes et possèdent des écailles vert foncé.

Fleurs : elles sont nombreuses ,petites et sont visibles en grappes retombantes de quelques centimètres de longueur.La couleur est  ocre brun pour les fleurs mâles ,vert pour les fleurs femelles

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : cônes

Répartition des sexes : monoïque 

Type de pollinisation : anémogame

Période de floraison : mars

Type de fruit :

Les cônes globuleux sont verts puis bruns et s’ouvrent à maturité.

Mode de dissémination : barochore

Habitat : parcs et jardins

Observations :

Ce conifère abrite de nombreux oiseaux, pigeon ramier,chardonneret, verdier,merle et moineaux.Il est remarquable d'utiliser le terme cohabitation car elle existe bien , avec une hiérarchie collectivement acceptée ! Le couvert est sécurisant et offre un poste d'observation très convoité.Le geai ,prédateur des oisillons,est très vite repéré ,une alerte est donnée par les résidents.Les moineaux émettent un chuchetement d'alerte, le merle se met à voler au-dessus de lui, puis le pousse vers la sortie,tout un langage propre aux espèces !

Retour

Description : C’est un arbuste qui peut mesurer de 1 à 3 m de haut

Famille : Cornacées

Nom scientifique : Cornus sanguinea L 

Écorce :

L'écorce est brun verdâtre côté ombre, rouge strié de gris côté exposé au soleil.

Feuilles :elles sont opposées et caduques.

Fleurs

Elles sont de couleur blanc crème ,étoilées, possèdent  4 pétales , 4 étamines dressées.

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : corymbe.

Répartition des sexes : monoïque 

Type de pollinisation : entomogame

Période de floraison : avril,mai

Type de fruit : drupe pourpre foncé à noir, elle contient un noyau

Mode de dissémination : endozoochore

Habitat :jardins,haies

Propriétés : arbuste mellifère

Retour