Description 

C’est un arbre de 6 à 10 m de haut, que l'on peut adapter à toutes les régions.

Famille

Rosacées

Nom scientifique 

Prunus cerasus

Écorce 

Elle est lisse , noire à pourpre, se détachant par bandes circulaires. .

Feuilles :   

Elles sont elliptiques, de 12 cm de long, la bordure est grossièrement dentée. Sur la face inférieure, les côtés de la nervure sont garnis de poils roux. A la base du limbe, deux ou trois nectaires (glandes mellifères) sécrètent un liquide sucré qui attire les fourmis.

Fleurs 

Elles sont blanches et contiennent un ovaire non adhérent formé d'un seul carpelle qui donnera après fécondation la cerise. A l'état jeune, l'ovaire se situe dans le réceptacle concave de la fleur sous l'insertion des pièces florales

Formule florale

5S 5P nE I1CI ʘ
5 sépales,5 pétales, n étamines, 1 carpelle avec ovaire supère, actimorphe (fleur régulière à symétrie radiale)

Organes reproducteurs 

Type d'inflorescence : corymbe

Répartition des sexes : hermaphrodite

Type de pollinisation : entomogame

Période de floraison : avril -mai

Type de fruit 

Le noyau de la drupe contient la graine ou amande

Habitat 

Vergers

Observations

1 - La pollinisation

La fleur est composée, d’une corolle à 5 pétales protégeant les organes mâles , les étamines et l'organe femelle , le pistil. En observant les abeilles, on s’aperçoit qu’elles cheminent sur ces « pointes végétatives, souples et dociles  » en récoltant  sur leurs poils, les fines particules de pollen, qui seront déposées par contact sur le pistil, une fécondation très efficace avec des fruits garantis !

2 - Les bourgeons

Au printemps, la température s’élève ,le soleil nous inonde de ses rayons puissants et fortement lumineux,l'arbre en profite pour se développer en produisant des bourgeons ,des fleurs et quelques rares feuilles. 

3- la fécondation

Une grande quantité de pollen atterrit sur les stigmates mais il existe des identifiants de surface qui vont identifier la compatibilité avec l’espèce et acheminer vers le tube pollinique les prétendants à la fécondation de l’ovule qui deviendra une drupe (fruit indéhiscent à noyau ).La paroi de l’ovaire deviendra la paroi de la drupe.

Après la fécondation, les pétales ,les sépales, puis les étamines vont tomber. Il restera le pistil , l’ovaire , le style et le stigmate.   Mais petit-à-petit il y aura un dessèchement du carpelle , seul l’ovaire deviendra fruit vert et rouge à maturité.

Caractéristiques mellifères

Les fleurs produisent entre les pétales et l'ovaire, un nectar abondant et d'excellente qualité très recherché au printemps par les abeilles.

Maladies et ravageurs :

La gommose, la larve de la mouche des cerises, les pucerons. Pulvérisez de la bouillie bordelaise après la taille ou après la chute des feuilles pour éliminer ainsi les formes hivernantes des maladies.

Retour