Comment les abeilles fabriquent-elles de la cire...

La cire est produite par des cellules épidermiques situées sous les segments abdominaux 4 à 7. Il y a 8 glandes cirières, dissimulées du côté intérieur des sternites. La taille de ces cellules varie en fonction de l’âge de l’abeille. Vers le 12e jour, ces cellules atteignent leur taille maximale. Au moment où l’abeille devient une butineuse, les glandes cirières s’atrophient. Les glandes cirières ne peuvent se développer correctement que si la jeune abeille a pu recevoir du pollen en suffisance pendant les 5 à 6 premiers jours de vie.

Pour produire et pouvoir construire avec de la cire, les abeilles mangent et digèrent beaucoup de miel, la matière première. Il faut savoir que 10 à 11 kilos de miel sont nécessaires à la création d'un kilo de cire.

Quand le miel est absorbé, la température corporelle augmente jusqu'à atteindre 33 à 36°C. Cette augmentation de température est nécessaire au maintien de la cire à l’état liquide. La cire coule en rideau par l’orifice de la glande cirière et se solidifie à l’air pour former des plaques blanches transparents en forme d’ovales. Les abeilles prennent ces fines tranches et les malaxent pour les mettre en boule. La cire fraîche étant blanche, la couleur jaune des alvéoles provient de la propolis et du pollen recueillis dans les fleurs.

Une des ouvrières modèle la cire en boulette. Cette boulette va ensuite être passée d'abeille en abeille pour parvenir à celles chargées qui façonnent les rayons. Celles-ci  aplatissent et étirent la cire et en font des parois très minces, de 0,06 mm d'épaisseur. La cire est étirée au maximum : un kilo de cire permet de construire 80 000 alvéoles. Les abeilles commencent la construction d'une alvéole par le fond. Ce sont les antennes qui servent d'instruments de mesure. Un rayon est très solide : un rayon pesant environ 40g de cire peut résister à une masse de 2 kg de miel. En moyenne, la construction d'une alvéole requiert une centaine d'ouvrières qui travailleront six heures. 

Les alvéoles quelles utilisations ? 

Le couvain : Les larves et les œufs y sont entreposés. Les plus grandes alvéoles sont occupées par des futurs mâles et les plus petites, par des futures ouvrières. Les cellules royales sont plus grandes et rondes.

Stockage : Les abeilles déposent le miel, le pollen et la cire.

Composition et propriétés :

La cire est composée principalement :

-   d'esters (68%), produit de la réaction entre un ion HO- et un alcool

-   d'acides (12%)

-   d'hydrocarbures (14%)

Elle possède des propriétés chimiques et physiques particulières :

-   une densité de 0,96, la cire flotte donc sur l'eau

-   un point de fusion à 63°C environ

-   malléable à température ambiante

-   insoluble dans l'eau (hydrophobe)

-   liquide quand elle est fondue (pas visqueuse)

-   longue conservation

Retour