Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


Description

Les moustiques sont de petits insectes qui ont des ailes longues et fines ; ils diffèrent des autres diptères, comme les mouches, par la présence de petites  écailles sur la plupart des nervures des ailes. Leur corps est ténu, élancé. Le corps et les pattes ont une coloration variant de brun pâle à noir, parfois marquée de taches et de bandes.

La tête porte deux grands yeux composés et une paire d'antennes formant un V dirigé vers l'avant. Les antennes des femelles sont discrètes et ornées d'un petit nombre de soies courtes. Celles des mâles sont plumeuses, touffues et munies de soies longues.

Le thorax trapu porte une seule paire d'ailes longues et étroites. Les ailes sont ornées de minuscules écailles qui soulignent les nervures et forment parfois des taches. On trouve aussi sur le thorax une paire de petits balanciers, ainsi que trois paires de pattes longues et grêles, souvent marquées de bandes blanches près du corps ou à l'autre extrémité. Chaque patte se termine par deux griffes.

L'abdomen du moustique est allongé et beaucoup plus étroit que son thorax. Sa face dorsale est uniformément sombre ou décorée de bandes ou de triangles pâles.

La femelle est généralement plus grosse que le mâle.

Habitat et habitudes

L'habitat des moustiques varie selon les espèces. Il peut s'agir de flaques d'eau, d'étangs naturels, de matières en décomposition comme un lit de feuilles mortes, de fossés ou de marécages. Bien que les lieux humides salubres constituent un habitat de prédilection pour les moustiques, ils attirent également les prédateurs des moustiques. Ces zones représentent en outre un moyen de réduire les inondations et donc d'éviter de créer de nouveaux habitats pour les moustiques. Certaines espèces s'éloignent considérablement de leur site de reproduction, ce qui rend la prévention d'autant plus difficile. D'autres sont considérées comme des espèces domestiques parce qu'elles se reproduisent près des maisons, par exemple dans les bains d'oiseaux ou les chéneaux.

Seule la femelle pique les humains et les animaux pour sucer le sang dont elle nourrit ses œufs. Le mâle n'a pas besoin de sang.

Le moustique fait partie du régime alimentaire de diverses espèces, allant des poissons comme l'épinoche, aux libellules, aux chauves-souris et à divers oiseaux.

Alimentation

La femelle de la plupart des moustiques doit se nourrir de sang pour produire des œufs. Selon les espèces, elle s'attaque à des animaux à sang chaud ou à sang froid. Le mâle ne pique pas, mais les deux sexes sont munis d'un long rostre pour aspirer le nectar des fleurs ou d'autres sources de sucre comme le miellat. On pense souvent que les moustiques sont des bestioles nuisibles qui se gorgent de sang, mais le sucre représente leur principale source d'alimentation.

Reproduction

Le  cycle vital des moustiques présente de nombreuses variations selon les espèces. Tous sont des insectes à métamorphose complète, ou holométaboles. Le cycle de vie du moustique se déroule en 4 étapes :

Œuf, larve, pupe et adulte

Œuf
Les moustiques déposent leurs œufs à la surface de l'eau, n'importe où elle reste stagnante : dans des contenants, des vieux pneus, des bains d'oiseaux, des fossés ou des flaques. Ils préfèrent généralement les endroits à l'abri du vent. Très peu d'eau suffit, certaines espèces peuvent se reproduire dans aussi peu qu'un centimètre.

Larve
Tous les moustiques ont besoin d'eau pour se développer. La larve ressemble à un petit ver sinueux, sans pattes ni ailes. À tous les stades de son développement, l'insecte a besoin de respirer de l'air. La larve flotte à la surface de l'eau et respire par un conduit situé à l'extrémité de sa queue. Elle plonge pour se nourrir ou éviter de se faire capturer. Dans des conditions optimales, la larve se développe très rapidement : elle mue quatre fois en quelques jours puis se transforme en pupe.

Pupe
La pupe des moustiques, que l'on appelle aussi nymphe, présente une forme courbée. Elle fait des sauts acrobatiques lorsqu'on la dérange. À ce stade, l'insecte est en métamorphose : l'adulte est en train de se former avec ses ailes et ses pattes. Comme la larve, la nymphe respire à la surface de l'eau, mais elle utilise deux conduits situés sur son dos. Une fois la métamorphose accomplie, l'adulte émerge à la surface de l'eau en brisant la peau de nymphe.

Adulte
Le moustique adulte se repose à la surface de l'eau jusqu'à ce qu'il soit capable de voler. Il se met alors en quête de nourriture. Le cycle complet de l'œuf à l'adulte peut s'effectuer en moins de 10 jours si la température est favorable. Un moustique femelle peut vivre pendant tout un été dans des conditions propices (climat et abri). Lorsque la femelle vit suffisamment pour se nourrir de sang plus d'une fois, elle peut alors transmettre des maladies transmissibles par le sang.

Retour