C'est une grande famille de plantes herbacées qui possèdent des fleurs minuscules, réunies en inflorescence appelée capitules.Ils sont placés sur l'extrémité d'une tige et entourés d'une structure formée par des bractées florales similaires à une feuille. Contrairement au terme de la langue commune, ce qu'on appelle une « fleur » de tournesol, de chardon, de pâquerette ou encore de pissenlit n'est en réalité pas « une » fleur mais un capitule formé d'une multitude de petites fleurs.

La fleur est à 5 pétales soudés ,les étamines sont également soudées par leurs anthères. Sous les stigmates sont situées des « brosses à pollen ». La croissance rapide du style bifide permet un brossage du pollen et sa récupération, l’ovaire possède 2 carpelles soudés .

Les fruits secs sont des akènes, souvent couronnés d'une aigrette  qui favorise la dispersion des graines par le vent.

Types de capitules

Les liguliflores (chicorée, pissenlit, etc.), où le capitule est composé uniquement de fleurs ligulées. Celles-ci présentent chacune une languette, ou ligule ; les équivalents des pétales sont soudés, généralement par cinq, parfois par trois, reconnaissables seulement aux dents de la languette, et où un pétale prédomine (fleur irrégulière) .

Fleurs liguliflores: pissenlit, salsifis des près, picris, chicorée.

Formule florale des fleurs ligulées: % S∞ P(5) A5 G1 gynécée infère

Les tubuliflores (chardon, cirse, centaurée, etc.), dont le capitule n'est composé que de fleurs régulières, tubulées (ou fleurs tubulaires parfois appelées fleurons). Elles présentent chacune un tube terminé par des lèvres imperceptibles ou s'ouvrant plus ou moins largement en cinq lobes .

Fleurs tubuliflores: chardon-marie, cirse des ruisseaux, centaurée , bardane, chardon .

Formule florale des fleurs tubulées: * S∞ P(5) A5 G1 gynécée infère
Les radiés, aux fleurs périphériques ligulées entourant un disque de fleurs tubulées (marguerite, aster, séneçon, etc.).

 

Fleurs radiées: tournesol, pâquerette, souci, aster.

Retour