Ils sont indispensables pour la biodiversité et très recherchés par les oiseaux, les insectes  ,les abeilles sauvages et mellifères .

L’eau rentre dans les compositions suivantes : nourriture larvaire ,gelée royale , fabrication du miel et régulation de la température

Les habitantes de la ruche surveillent en permanence les paramètres suivants : température et hygrométrie.

La température interne est de 35°C , et comme dans une maternité , le couvain doit rester au chaud pour se développer convenablement. La régulation doit être active , afin d’éviter des différentiels de quelques dixième de degrés autour de cette "consigne".(homéostasie)

L’hygrométrie relative doit  être proche de 90 à 100%  à l’intérieur des cellules de couvain

L’eau rentre dans la composition de la nourriture larvaire ,de la gelée royale , de la fabrication du miel et de la régulation de la température

L’approvisionnement :

La récolte d’eau peut-être assurée par les butineuses, mais lorsque les besoins s’intensifient, d’autres abeilles peuvent participer par" solidarité" à cette chaine.

Leur démarche est la suivante, détection de la source, stockage de l'eau dans leur jabot,puis  par contraction des muscles qui l’entoure , être renvoyée vers la bouche et régurgitée , sa contenance est d’environ de 50 à 60 mm3 ; rempli de nectar, il pèse entre 40 et 70 mg,une valve proventriculaire empêche le liquide de passer du jabot à l’intestin.

Quand il fait très chaud, les abeilles manquant de place à l’intérieur de la ruche pour s’écarter les unes des autres se répandent au dehors en groupe devant l’entrée et même sous la ruche, attachées les unes aux autres par les pattes. On dit alors que les abeilles font la "barbe".

Lorsque le couvain est très important, les butineuses porteuses d’eau , âgées au moins de 20 jours, se chargent démesurément  , entre 40 et 60mg de liquide,

La proximité de la source facilite le transport d’eau en minimisant la dépense en énergie et la fatigue,car ces "bombardiers d’eau " sont à la limite de la rupture.

Observations : en période chaude le niveau d'eau baisse rapidement , il faut remplir quotidiennement et attention à la noyade, immerger des petits cailloux ou de la mousse pour faciliter " l'amerrissage " et l'envol !

Retour